A/ LA MUSICOTHERAPIE

 Histoire de la musicothérapie

La musicothérapie remonte à l’époque Biblique. Selon la tradition, David soignait le roi Saul de sa dépression avec sa harpe.

 sans-titre-21.png

Elle était même utilisée par les prêtres pour soigner des maux causés en punition des péchés.  La musicothérapie était aussi utilisée à l’époque grecque. Apollon était à la fois le dieu de la guérison et de la musique(en plus d’être le dieu du soleil) ce qui n’est pas un hasard. Cette discipline était considérée comme une science. Elle était utilisée pour soigner toutes les maladies (du corps et de l’esprit) par ce qui était appelé des musicothérapeutes. Ceci s’est intensifié avec la mathématisation de la musique par Pythagore et la mise en place la musicothérapie pythagoricienne. La musicothérapie était aussi en Chine. Les chinois savaient quels sons soignaient quels organes (par exemple les sons aigus pour la tête). Depuis la Première Guerre mondiale, des chercheurs se sont penchés sur la musicothérapie. En Amérique, les blessés étaient soulagés avec la musicothérapie. Principalement, ces recherches ont été effectuées par des anglo-saxons. Par exemple Schoen Gattwood en 1927, Hevner en 1936, Carpuco en 1952 et Cattel en 1953. Cependant, le terme ‘’musicothérapie’’ n’apparait qu’après la Seconde Guerre mondiale.  Cette discipline devient  une profession tout d’abord au Canada où cela se produit en 1960 puis il est suivi par les Etats-Unis et la France en 1970. La reconnaissance de cette profession est favorisée par les observations de Frances en 1958 et de Lacourt en 1970 qui prouvent statistiquement son efficacité.

La musicothérapie active

La musicothérapie active est l’expression du patient. Pour cela, le chant, l’expression personnelle au travers d’instruments ou du corps avec des mouvements sont privilégiés. Les instruments les plus fréquemment utilisés sont les instruments à percussions car ils ne nécessitent pas la maitrise d’une technique difficile et cela laisse beaucoup de place à l’improvisation et à l’imitation.

012-instruments-percussion-2.jpg

 Le chant permet tout d’abord d’améliorer le bien-être par la prise de conscience de ses composants. Mais aussi, il permet de développer les différentes respirations : la respiration du ventre, la respiration du thorax qui libère des tensions émotionnelles, la respiration sous-claviculaire (épaule) qui libère des tensions intellectuelles ce qui permet de détendre le visage et la respiration dorsale qui libère des tensions. Enfin, le chant améliore la confiance en soi via l’enracinement avec le bassin. Par exemple, une étude effectuée par l’institut Karolinska de Stockholm montre une amélioration du lien entre les deux hémisphères du cerveau chez les personnes exerçant le piano. Ceci s’explique par le fait que le cerveau contrôlant les doigts doit synchroniser les deux mains qui jouent ensemble. Le développement de l’adresse à ce niveau permet de développer le cerveau. Le développement du lien entre les deux hémisphères est proportionnel au nombre d’heures de pratique de piano. Ceci n’est efficace que jusqu’à trente ans qui est la fin du développement des corps cellulaires reliant les différentes parties du cortex cérébral. Une étude canadienne montre un développement général du cerveau avec la pratique de la musique. Cette étude a porté sur des enfants de quatre à six ans. Certains reçurent des cours de musique et d’autre non. Les résultats montrèrent une meilleure mémoire pour les enfants ayant pratiqué la musique mais aussi une hausse du coefficient intellectuel et des facilités en langues, en mathématiques et en littérature.

 

La musicothérapie réceptive

La musicothérapie récéptive ou musicothérapie passive est la musicothérapie faisant écouter de la musique au patient. Durant ces séances, le musicothérapeute a deux possibilités :

  • il peut jouer de la musique
  • il peut passer de la musique déjà enregistré ce qui permet une plus grande diversité des musiques.

La séance consiste en l’écoute de plusieurs morceaux répartissant la séance en trois temps. Le premier consiste en la stimulation et la reconnaissance de l’outil musical. Durant ce temps, la musique diffusée est composé de 5 à 20 instruments et à pour but de faire baisser le rythme cardiaque. Le second temps a pour but de calmer et de relaxer complètement le patient. Durant ce second temps, la musique est composée de 1 à 8 instruments et conserve le rythme cardiaque entre 40 et 50 battements par minute. Enfin, la séance se termine par un troisième temps avec un but d’éveil et de transmission du message thérapeutique voulu. Durant ce moment, le nombre d’instrument est de 8 à 10 instruments et ramène le rythme cardiaque à 60 à 80 battements par minute.

image-1.jpg

Pour ces séances, chaque possibilité exposée précédemment a ses avantages et ses défauts. L’avantage du jeu directement par le thérapeute a l’avantage des ondes. En effet, un son enregistré ne peut pas rendre les mêmes ondes. De plus, cela permet au thérapeute une adaptation car la musique retransmet l’humeur donc de créer des liens patients-thérapeutes. En revanche, le musicothérapeute est limité dans son répertoire.

 

La biomusicothérapie

La biomusicothérapie est une branche de la musicothérapie réceptive. Cette musicothérapie donne un traitement différent pour chaque patient. Ces séances se font dans des conditions très spécifiques : le patient se trouve dans une cabine silencieuse (mise à part la musique) avec des couleurs apaisantes comme par exemple la couleur rouille ou verte. L’organisation de la séance se fait sur le même plan qu’une séance de musicothérapie réceptive sauf qu’un morceau est ajouté. Celui-ci est un morceau plus adapté au patient. Le quatrième morceau est tout d’abord choisi en fonction des notes et des registres de sons (graves ou aigus). Les notes sont choisies pour faire l’effet d’un oligo-élément. Ceci est fait sur le principe qu’en recevant une décharge électrique, les atomes émettent des ondes lumineuses. Le docteur Léon Bence a alors établit un lien entre les longueurs d’ondes lumineuses produites par les oligo-éléments et les longueurs d’ondes sonores bien qu’elles soient inaudibles mais permettent une proportionnalité entre les notes (selon leur longueur d’onde) et l’action des oligo-éléments. Le choix du registre grave ou aigu est fait selon l'objectif à atteindre. Plus la fréquence est élevée (son aigu) plus le traitement du son par le cerveau est complexe. Le cerveau reçoit de l’énergie à l’aide de stimulations sensorielles, cela permet de comprendre qu’un son aigu est plus tonifiant et un son grave plus reposant. Dans le but de reposer, un son grave est donc privilégié et dans un but tonifiant, un son aigu est utilisé. Le morceau est aussi choisi en fonction du compositeur. D’après Léon Vannier il existe sept types d’être humains établis d’après la forme extérieure et le mouvement : Mars, Saturne, Jupiter, Terre, Lune, Apollon et Mercure. Le morceau choisi doit être d’un compositeur du même groupe que le patient. Evidemment, les êtres humains sont complexes et peuvent donc appartenir à plusieurs types mais le principal sera choisi.

L’utilisation dans la maladie d’Alzheimer

La musicothérapie est utilisée dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. Tout d’abord, dès le début de la maladie, lorsque celle-ci n’est pas encore installée, la musique peut rendre partiellement la mémoire. Ce phénomène se produit car la musique permet de rappeler des souvenirs en faisant passer de la musique connue par le patient. De plus, la musicothérapie peut aussi rappeler le cadre spatio-temporel avec la régularité des séances donnant un cadre temporel et un lieu identique permettant au patient de se repérer dans l’espace. Ensuite, d’après une étude de Gardner, la musicothérapie permet une réduction de l’agitation du patient pendant environ une heure après la séance. Cependant, ces observations sont actuellement incomprises par les chercheurs. Une autre étude menée par docteur Kashmar sur des vétérans à Miami montre une augmentation de trois hormones du comportement : la mélatonine, l’épinéphrine (adrénaline) et la norépinephrine (noradrénaline). La mélatonine est l’hormone responsable du repos dans un lieu sombre et du reveil en présence de lumière. Cette hormone a aussi permis l’augmentation de la coopération avec les infirmiers. La noradrénaline est une hormone agissant par l’intermédiaire de la seconde (adrénaline) qui permet d’avoir une amélioration de la respiration avec la dilatation des bronches et une hausse de la quantité d’énergie avec la stimulation de la pénétration de glucose dans le sang (bien qu’en trop grande quantité cela a des effets néfastes). La musicothérapie permet aussi une hausse de la concentration car le patient est obligé de se concentrer lors des séances. Enfin, pour les patients plus atteints cela leur permet de faire des gestes répétitifs, de communiquer et de se socialiser.

L'équipe du CHRU de Montpellier du département neurologique a prouvé par son étude scientifique que la musique pouvait remplacer un médicament pour les maladies lourdes comme celle du parkinson et d'Alzheimer. En effet,ils ont constaté que l'utilisation de la musicothérapie diminue la sensation de douleur et ainsi le baisse de 50 pour cent de l'utilisation des anxiolytiques et des antidépresseurs utilisés pour soigner ces maladies.

RESULTAT DES SEANCES DE MUSICOTHERAPIESnouveau-grafe.gif

 

pointinghandright.png

<p>
<object width="100%" height="18" data="https://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F18383176%3Fsecret_token%3Ds-pIepn&amp;auto_play=true&amp;player_type=tiny&amp;font=Arial&amp;color=000000" type="application/x-shockwave-flash"><param name="data" value="https://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F18383176%3Fsecret_token%3Ds-pIepn&amp;auto_play=true&amp;player_type=tiny&amp;font=Arial&amp;color=000000" /><param name="allowscriptaccess" value="always" /><param name="wmode" value="transparent" /><param name="src" value="https://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F18383176%3Fsecret_token%3Ds-pIepn&amp;auto_play=true&amp;player_type=tiny&amp;font=Arial&amp;color=000000" /></object></p>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site